fbpx

Vous possédez un site web ou une application mobile mais êtes soucieux de l’impact environnemental de votre activité ? La sobriété numérique représente une alternative saine à votre projet. A travers cet article, découvrez les avantages que vous apporte ce mode de travail. 

La transition vers la sobriété numérique

Vous n’êtes pas sans savoir que même les activités du numérique ont leur impact direct sur l’environnement. De l’envoi d’un simple mail au stockage massif de données, elles engendrent énormément de pollution. L’emploi du numérique a été particulièrement multiplié depuis la pandémie mondiale de 2020, obligeant toutes entreprises à continuer en télétravail. Cependant, il existe une alternative récente permettant aux professionnels du domaine de contrôler leur impact. 

Expression forgée en 2008 par la GreenIt.fr, elle désigne la démarche qui consiste à concevoir des services numériques plus sobres et à modérer ses usages numériques quotidiens. De la production des outils numériques à leur utilisation, les émissions de gaz à effet de serre sont conséquentes. N’ayant pas de pouvoir décisionnel sur la production de ces produits, nous pouvons toutefois contrôler notre consommation de ces derniers. Cela passe par plusieurs étapes à appliquer d’abord en changeant notre comportement et ensuite en faisant un usage plus sain du numérique. 

Quelles astuces pour appliquer la sobriété numérique à votre projet ? 

Dans le secteur du numérique, les étapes sont relativement simples à franchir pour réduire son impact écologique. Dès la conception d’un site web, il est possible de contrôler la consommation future du site en appliquant des méthodes simples. 

Une des clés pour le changement : le SEO

Tout d’abord, il est important d’optimiser le SEO. Grâce à cela, le temps que passe l’internaute sur le site est minimisé car il trouve l’information qu’il recherche plus rapidement et parcourt ainsi moins de pages. Toujours du côté de l’utilisateur, optimiser l’UX design lors de la conception est nécessaire pour une orientation intuitive sur le site. 

Images, vidéos et polices : peser le pour et le contre 

Ensuite, pour qu’un site soit eco-friendly, il ne doit pas contenir trop d’images ou des images lourdes. Elles augmentent le temps de chargement de la page ainsi que le nombre de données à transférer. Avant d’en mettre en ligne, il faut se poser plusieurs questions, notamment sur l’utilité de ces images. Apportent-elles une plus-value à l’utilisateur ? Partagent-elles des informations pertinentes ? Une image moins lourde ne serait-elle pas aussi pertinente ? Les images vectorielles ne sont-elles pas aussi efficaces ? De même que pour les images, il faut se poser ces questions pour les vidéos.   

Concernant les polices, il est vrai que les polices basiques ne sont pas attrayantes pour l’utilisateur. Nous sommes donc, en quelque sorte, obligés de télécharger des fichiers de polices plus intéressants. Cependant, utiliser moins de variations dans le style permet de réduire le temps de chargement de la page. 

De plus, il est fréquent que les concepteurs de sites web utilisent le langage JavaScript. Celui-ci augmente nettement le poids de la page ainsi que son temps de chargement. Il est donc judicieux d’écrire un code “simple et propre”. 

Bien choisir son hébergeur 

Enfin, un des facteurs les plus déterminants est celui du choix de votre hébergeur. Son rôle est important dans votre rapport à l’environnement. En effet, opter pour un hébergeur “vert” consciencieux de son empreinte écologique vous permet de réduire la vôtre. Pour être sûr d’avoir fait le bon choix, vous pouvez mener vos recherches seul ou vous aidez de listes établies. Le site The Green Web Foundation propose notamment des hébergeurs verts dans 26 pays. Par exemple, en France, le site répertorie 4 hébergeurs de ce type. De plus, d’autres plateformes vous orientent dans votre décision en vous donnant des questions pertinentes à poser lors de vos entretiens : avez-vous une politique environnementale bien définie ? Utilisez-vous des énergies renouvelables pour alimenter vos centres ? 

Qui peut-vous aider dans cette transition ? 

Plus localement, à Bordeaux, il existe également des développeurs soucieux de la planète comme Neptune Greentech. Cette agence propose de vous accompagner dans votre projet web avec pour ligne directrice la sobriété numérique. Que vous ayez déjà votre site ou que vous souhaitez le créer, leurs services sont variés et vous promettent efficacité et optimisation de votre impact environnemental.     

Ces conseils sont quelques-uns parmi tant d’autres. Pour vous aider au mieux dans votre transition vers la sobriété numérique, il existe des outils permettant à n’importe qui de tester l’impact de son site web. Les sites Eco Index et Website Carbon Calculator sont là pour tester vos performances. En indiquant simplement le lien vers votre page, les deux outils vous font un résumé de votre impact avec des statistiques. Ils vous fournissent également quelques astuces pour réduire votre poids écologique et adopter les bonnes méthodes. 

Les avantages à appliquer la sobriété numérique sont pertinents et gratifiants. Elle donnera à votre entreprise une bonne image auprès de vos clients, certains prenant en compte l’aspect écologique dans leur quotidien. Adopter dès maintenant ce mode de conception peut vous préparer aux éventuels changements dans le domaine, notamment pour la transition au niveau des énergies fossiles. Enfin, choisir la sobriété numérique vous permet de construire votre idée autour d’un concept innovant et durable et fera de votre entreprise l’une des pionnières de la transition écologique.

Leoxa Réunion

131 Avenue du Président Mitterrand 
Terre Sainte 
97410 Saint-Pierre

Leoxa Bordeaux

LE NODE
12 rue des Faussets
33000 Bordeaux

© 2014-2021 Leoxa | Réunion - Bordeaux | Mentions légales | Politique de confidentialité