fbpx

Introduction aux technologies mobiles

Vous n’êtes pas sans savoir que, depuis quelques années, l’accès à Internet s’est démocratisé en passant de plus en plus par le biais d’appareils mobiles. Aujourd’hui, c’est donc plus de 48 millions de Français qui utilisent quotidiennement leur smartphone. Et qui dit smartphone, dit application mobile.

En suivant cette tendance, le changement dans les habitudes des utilisateurs apporte une véritable évolution lors du processus de création de solutions numériques qui doivent maintenant répondre aux critères du mobile

Cette transformation ne doit toutefois pas être prise à la légère ; elle nécessite d’être murement réfléchie et, surtout, d’être mise en place dès le début d’un projet. Si vous avez un nouveau projet numérique, il est donc légitime de vous poser la question de l’utilité d’une application mobile. Pour cela, nous vous proposons de commencer votre réflexion en lisant notre article à ce sujet.

Enfin, il faut s’avoir que, de nos jours, il existe tout un panel de solutions conçues spécialement pour le mobile : application native, application webapplication cross platform Pour vous permettre d’y voir plus clair, nous allons donc dans cet article aborder chacune de ces trois options.

Vous aurez ainsi toutes les clés en main pour choisir la technologie mobile qui convient à votre projet.

L'application native

Application native

Dans un premier temps, il est impératif de parler des applications dites natives. Comme son nom l’indique, le développement de ce type d’application se base sur les technologies natives des différents systèmes d’exploitation (OS) : iOS chez Apple, Android chez Samsung, Huawei, Xiaomi, Wiko, …

En effet, ces systèmes d’exploitation utilisent tous un SDK (Software Element Kit). C’est-à-dire que, lors de la conception d’une application native, il est nécessaire d’utiliser le langage de programmation adapté à chaque OS. Par exemple, pour iOS et Android, on utilise respectivement les langages Swift et Java/Kotlin.

Lors de la création d’un projet, il faut donc faire un choix quant aux préférences de terminal : Android ou iOS, ou bien même encore les deux. Ce choix doit évidemment se justifier par une étude de votre cible et de ses habitudes. Pour cela, nous vous conseillons une méthode UX basée sur la création de persona.

Avantages

  • L’application est disponible sur les différent Stores, donc monétisable ;
  • L’expérience utilisateur est favorisée, car on se décharge de tous les éléments du navigateur ;
  • L’application est stable et rapide et n’a pas forcément besoin de connexion Internet pour fonctionner ;
  • On peut facilement accéder à toutes fonctionnalités internes du smartphone (ex : répertoire, appareil photo, géolocalisation, …) ;
  • Des notifications push peuvent très facilement être envoyées directement à l’utilisateur.

Inconvénients

  • Il faut multiplier les coûts de développement si on veut une application qui soit disponible sur plusieurs OS ;
  • Les développeurs spécifiques se font de plus en plus rares, ce qui rend leurs services onéreux ;
  • Il faut obligatoirement télécharger l’application pour qu’elle fonctionne ;
  • Les OS étant en perpétuelle évolution, il est impératif de maintenir l’application à jour à moins de vouloir prendre le risque qu’elle ne fonctionne plus correctement.

L'application web

Progressive web app

À l’opposé de l’application native, il y a l’application web (web app). Il s’agit de l’équivalent parfait d’un site web adapté pour le mobile. Une web app ne se télécharge pas ; elle est uniquement accessible depuis un navigateur web. Développée de façon responsive grâce aux langages HTLM5, CSS3 et JavaScript, la web app s’adapte automatiquement à toutes les tailles d’écran et à tous les navigateurs.

Bien qu’une web app soit assez limitée dans l’utilisation des fonctionnalités internes (ex : appareil photo, géolocalisation, …) du smartphone, elle peut néanmoins être améliorée en utilisant de nouvelles techniques. On parle alors de progressive web app (PWA). La PWA permet, par exemple, d’ajouter un fonctionnement hors ligne ou encore des notifications push.

Avantages

  • Le développement est simple et rapide, ce qui permet de réduire les coûts et le temps de développement ;
  • Il n’y a pas besoin de télécharger l’application, donc la mémoire du smartphone n’est pas alourdie ;
  • L’application est accessible depuis n’importe quel support ;
  • Le référencement naturel est boosté car l’application est visible directement sur Internet, via les moteurs de recherche et les réseaux sociaux ;
  • Les mises à jour sont immédiates, car il n’y a pas de validation de la part d’Android ou iOS.

Inconvénients

  • L’application est dépendante d’une bonne connexion Internet pour fonctionner correctement ;
  • L’utilisation des fonctionnalités internes du smartphone est fortement limitée, ce qui réduit l’expérience utilisateur ;
  • Il est difficile de mettre en place des notifications push ;
  • L’application n’est pas disponible sur les Stores, ce qui la rend difficilement monétisable ;
  • Apple est très réticent à adapter son OS, ce qui ne permet pas à l’application d’être intégrée pleinement et de manière intuitive pour l’utilisateur.

L'application cross platform

Application hybride

Enfin, il faut parler de l’application cross platform qui ne cesse de se développer sur le marché du mobile, car c’est un savant mélange entre application native et web app.

Aujourd’hui, on distingue deux types d’application cross platform : l’application native générée et l’application hybride. Chacune utilise un langage différent. Une application native générée va plutôt utiliser comme langages le C#, le Ruby ou le JavaScript, alors qu’une application hybride se tournera plus vers des langages issus du web comme HTML5, CSS3 et JavaScript.

Dans les deux cas, il n’y a besoin de développer qu’un seul code source et d’utiliser un Framework comme React Native, Flutter ou encore Cordova. Il s’agit là d’une technologie qui permet d’adapter ensuite automatiquement ce code source aux différents OS, créant ainsi une application pour chaque plateforme.

De plus, puisqu’elle est encapsulée dans une application native, il faut également noter qu’une application cross platform peut apparaître dans les Stores et peut accéder aux fonctionnalités internes du smartphone.

Avantages

  • L’application est disponible sur les différent Stores, donc monétisable ; 
  • Le développement est simple et rapide, ce qui permet de réduire les coûts et le temps de développement ;
  • Des notifications push peuvent très facilement être envoyées directement à l’utilisateur.

Inconvénients

  • Les contenus peuvent être assez lourds, ce qui peut impacter les performances de l’application ;
  • Les fonctionnalités internes du smartphone peuvent s’avérer complexes à utiliser, car elles doivent passer par l’utilisation de plugins.

Quel est donc le meilleur choix ?

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas vraiment de meilleur choix en termes de technologie mobile. Chacune a ses propres avantages et inconvénients :

  • Application native : expérience enrichie d’application mobile avec beaucoup de fonctionnalités, mais requiert un certain budget  ;
  • Web app : responsive et peu onéreuse, mais indisponible sur les Stores ;
  • Application cross platform : un seul code source pour être présent sur toutes les plateformes, mais moins performante qu’une application native.

Finalement, on peut dire que choisir une technologie mobile particulière dépend surtout de plusieurs facteurs : les besoins, les objectifs ou encore les ressources.

Vous avez un projet d'application mobile ?

Leoxa Réunion

131 Avenue du Président Mitterrand 
Terre Sainte 
97410 Saint-Pierre

Leoxa Bordeaux

LE NODE
12 rue des Faussets
33000 Bordeaux

© 2014-2021 Leoxa | Réunion - Bordeaux | Mentions légales | Politique de confidentialité